Membres

print friendly

Au 23 décembre 2020

M. Fareed Amin, Toronto (membre non juriste), président

Fareed Amin est actuellement directeur général de l’administration à Collingwood.  M. Amin a travaillé à la fonction publique de l’Ontario aux paliers provincial et municipal pendant plus de 25 ans.  Pendant ses années de service à la fonction publique de l’Ontario, M. Amin a occupé le poste de sous-ministre dans plusieurs ministères, à savoir le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales, le ministère de l’Énergie et de l’Infrastructure, le ministère des Affaires municipales et du Logement, le ministère des Services aux consommateurs, le ministère du Développement économique et du Commerce, le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration et le ministère des Affaires intergouvernementales.  M. Amin a aussi travaillé comme sous-ministre adjoint au ministère des Transports et au ministère des Finances.  Au palier municipal, M. Amin a rempli les fonctions de sous-directeur municipal à la ville de Toronto.  Il est membre de nombreuses œuvres de bienfaisance et organismes à but non lucratif.  M. Amin siège au comité exécutif de Lifeline Syria et préside l’Islamic Institute of Toronto.  Il siège également au conseil des gouverneurs du Collège Seneca et de l’Université de Toronto (campus de Scarborough).  M. Amin possède un diplôme de premier cycle en géographie appliquée et aménagement du territoire de l’Université de Guyane, un certificat en administration publique de l’Université de Toronto et une maîtrise en administration publique de l’Université Queen’s de Kingston, ainsi qu’un certificat en leadership de la Kennedy School of Government de l’Université Harvard, aux États-Unis.

M. Aston Joseph Hall, juge principal régional, Toronto

Le juge Aston Joseph Hall occupe actuellement le poste de juge principal régional de la région de Toronto de la Cour de justice de l’Ontario.  Auparavant, il était juge et chef de l’administration à Scarborough et membre du Secrétariat de la formation du tribunal.  Après son admission au Barreau, en 1995, le juge Hall a ouvert son propre cabinet, Aston J. Hall and Associates, en 2009.  Le juge Hall a été nommé à la Cour de justice de l’Ontario en 2011.  Né et élevé à Kingston, en Jamaïque, il a immigré au Canada en 1983.  Le juge Hall a étudié le droit à la faculté de droit d’Osgoode Hall, où il était président de la Black Law Students’ Association et de l’Association des étudiants noirs en droit du Canada.  Il possède également une maîtrise en droit d’Osgoode Hall.  À titre de juge principal régional de la région de Toronto de la Cour de justice de l’Ontario, le juge Hall exerce les pouvoirs de juge en chef dans sa région, sous l’autorité du juge en chef.  Il doit notamment établir le rôle d’audience et assigner les affaires aux juges.  Le juge Hall est nommé au sein du Comité par la juge en chef de la Cour de justice de l’Ontario.

M. Peter K. Doody, juge, Ottawa

Le juge Peter K. Doody siège à la Cour de justice de l’Ontario, à Ottawa. Il a été nommé à la magistrature en 2016. Le juge Doody a été admis au barreau en 1982. Pendant plus de 30 ans, il a exercé en tant qu’avocat plaidant au sein d’un cabinet d’avocats national. Il a occupé les fonctions d’associé directeur du bureau d’Ottawa et a siégé au Conseil national du cabinet. Sa pratique s’étendait à un grand éventail de domaines, allant du droit constitutionnel au droit criminel, en passant par les litiges commerciaux et le droit des assurances. Il a été membre du conseil d’administration et de la direction de The Advocates’ Society, a donné de nombreuses conférences pour le Barreau et d’autres organisations juridiques, et a été professeur associé à la faculté de droit de l’Université d’Ottawa et de l’Université Queen’s ainsi qu’au département de droit de l’Université Carleton. Il a été membre du Secrétariat de la formation de la Cour et siège présentement au Conseil de la magistrature de l’Ontario. Le juge Doody est nommé au sein du comité du Conseil de la magistrature de l’Ontario.

M. Martin P. Lambert, juge, Timmins

Le juge Martin Lambert a obtenu son baccalauréat en droit à l’Université d’Ottawa en 1984, et a été admis au barreau en 1986. Il a exercé le droit au cabinet Riopelle, Carr, Lambert, Ellery, auquel il était associé, de 1986 à 1992. Il a été procureur de la Couronne dans le district de Cochrane-Nord de 1992 à 1999. Le juge Lambert a ensuite été nommé à la Cour de justice de l’Ontario en 1999. Il a été juge et chef de l’administration à Cochrane de 2001 à 2003; il est juge et chef de l’administration à Timmins depuis 2003. Il a été juge principal régional pour la région du Nord-Est de juin 2012 à juillet 2015. Le juge Lambert est membre de la Conférence des juges de l’Ontario. Il fait partie du comité qui a rédigé les Règles en matière criminelle de la Cour de justice de l’Ontario. Il a siégé au Conseil de la magistrature de l’Ontario d’août 2013 à juillet 2016. Le juge Lambert est nommé au sein du Comité par la juge en chef de la Cour de justice de l’Ontario.

Me Gerald Chan, Toronto (avocat)

Associé chez Stockwoods LLP, Me Chan travaille dans la pratique des litiges en droit pénal, constitutionnel et réglementaire.  Il est intervenu, à titre d’avocat, dans de nombreuses causes devant la Cour suprême du Canada et il est membre de l’Ontario Inmate Appeal Duty Counsel Program (une liste d’avocats en droit pénal qui travaillent gratuitement sur les appels de détenus devant la Cour d’appel).  Me Chan a été reconnu comme un avocat de premier plan par Best Lawyers in Canada, Lexpert et Benchmark Litigation.  Il est co-rédacteur de For the Defence, rédacteur associé de Canadian Rights Reporter, co-auteur de la neuvième édition de Sentencing (LexisNexis, 2017) et co-auteur de Digital Evidence:  A Practitioner’s Handbook (Emond, 2017).  Il siège au Conseil d’administration de la Federation of Asian Canadian Lawyers.  Avant d’être admis au barreau, Me Chan a travaillé pour l’honorable juge Justice Rosalie Silberman Abella à la Cour suprême du Canada.  Il est diplômé de l’école de droit Osgoode Hall, où il a remporté la médaille d’or ex æquo.  Me Chan a été nommé au Comité par le Barreau de l’Ontario.

Mme Katherine Hensel, Toronto (avocate)

Katherine Hensel est avocate, associée principale et fondatrice du cabinet Hensel Barristers.  Elle a été admise au barreau en 2003.  Elle a commencé sa pratique en litige auprès de McCarthy Tetrault, à Toronto, et en 2004, elle s’est jointe à la Commission d’enquête sur Ipperwash (commission d’enquête ayant examiné les événements entourant la mort d’un homme de la Nation Anishnaabek, Dudley George) en tant qu’avocate adjointe de la Commission.  Katherine a occupé ce poste au sein de la commission jusqu’à la sortie de son rapport en 2007.  Toujours en 2007, Katherine s’est jointe au cabinet Stockwoods LLP, à Toronto, qu’elle a quitté pour fonder Hensel Barristers en 2011.  Katherine a bâti une pratique diversifiée dont les services sont axés sur les Premières Nations et leurs membres. Elle a fourni des avis et s’est occupée de litiges en liens aux droits ancestraux, aux droits issus de traités et à d’autres droits constitutionnels; à l’obligation de consulter; au droit du travail et au congédiement injustifié; à des affaires commerciales; à des enquêtes publiques (incluant l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées actuellement en cours, dans laquelle elle représente deux parties intéressées); à des enquêtes du coroner; à la compétence inhérente; à la gouvernance; à des affaires du domaine de la protection de l’enfance, et à des affaires criminelles précises.  Outre sa pratique en litige, Katherine est également professeure auxiliaire à la Faculté de droit de l’Université de Toronto depuis 2009.  En 2012, elle a agi comme conseillère juridique de la Première nation d’Attawapiskat, laquelle a obtenu de la Cour fédérale que la décision du ministre des Affaires autochtones de nommer une tierce partie pour gérer la réserve soit déclarée illégale.  En 2013, Katherine a reçu du Native Women’s Resource Centre le prix Minaake pour le travail qu’elle a accompli dans le domaine des droits de la personne et son action en faveur de ces droits, ainsi que le prix  Arleen Goss Young Advocates’ Award de l’Advocate Society.  Mme Hensel a été nommée au Comité par l’Association du Barreau de l’Ontario.

Mme Cheryl Siran, Kenora (avocate)

Cheryl a obtenu un baccalauréat de droit (2005) de Robson Hall, de l’Université du Manitoba, et a été admise au Barreau de l’Ontario en 2006.  Elle est actuellement directrice associée du cabinet Hook, Seller & Lundin LLP, à Kenora, où elle exerce principalement dans les domaines des transactions immobilières et des litiges de droit civil et de droit des successions.  Cheryl a activement fait du bénévolat dans le milieu juridique tout au long de sa carrière, malgré la difficulté de participer à des activités depuis une région rurale ou éloignée de la province.  Cheryl a été présidente de la Fédération des Associations du Barreau de l’Ontario (FOLA), anciennement la County and District Law Presidents’ Association (CDLPA).  Présidente de mai 2014 à novembre 2015, elle a siégé au conseil d’administration de mai 2011 à mai 2018.  En outre, Cheryl siège actuellement au conseil de LibraryCo, après y avoir été nommée en novembre 2015.  Mme Siran a été nommée par la Fédération des Associations du Barreau de l’Ontario pour siéger au Comité.

Mme Rachel Curran, Ottawa (membre non juriste)

Avocate de formation, Rachel Curran possède près de 15 ans d’expérience dans le domaine des affaires publiques, y compris une vaste expérience dans la fourniture de conseils stratégiques et politiques au premier ministre du Canada et aux ministres fédéraux et provinciaux du cabinet.  En tant que directrice des politiques auprès du premier ministre, Rachel a joué un rôle important dans toutes les questions touchant le gouvernement fédéral, y compris la politique étrangère et de défense, les négociations commerciales, les affaires économiques, l’immigration, le transport, l’énergie et l’environnement, les affaires autochtones, le développement social et les relations intergouvernementales.  Elle a été directement responsable de l’établissement et de la mise en œuvre du programme d’action du gouvernement sur une période de quatre ans et a supervisé toutes les grandes initiatives gouvernementales, y compris la préparation du budget fédéral annuel.  Sur le plan provincial, à titre de chef de cabinet et de conseillère à deux ministres principaux du cabinet, Rachel a fourni des conseils sur diverses questions politiques, stratégiques et législatives liées à la sécurité publique, notamment l’application de la loi, la location à usage d’habitation, la protection des consommateurs, l’assurance automobile, la sécurité routière, le jeu, les licences et permis d’alcool et la vente d’alcool, et la gestion provinciale des urgences.  Au cours des cinq dernières années, Rachel a travaillé en tant qu’associée principale chez Harper & Associates Ltd., une société d’experts-conseils internationale dirigée par l’ancien premier ministre Harper, et en tant que chargée de cours dans le cadre du programme de gestion politique Riddell de l’Université Carleton.  Elle était aussi régulièrement invitée à titre de panéliste et de commentatrice à l’émission Power & Politics de la SRC et contribuait régulièrement à la revue Options politiques de l’Institut de recherche en politiques publiques.  Elle est actuellement membre de l’équipe des politiques publiques pour Facebook Canada.

M. Geewadin Elliott, Neyaashiinigmiing (membre non-juriste)

Geewadin Elliott, né à Sault Ste. Marie, en Ontario, est un fier citoyen des communautés des Anichinabés et des Potawatomis de la Première Nation non cédée des Chippewas de Nawash, à Neyaashiingmiing.  Il cumule vingt ans d’expérience dans la fonction publique et les relations avec les Autochtones en qualité de conseiller auprès de gouvernements, d’entreprises privées et d’organismes publics sur les questions culturelles et socioéconomiques, le développement de relations et les protocoles de participation communautaire.  En 2019, après une carrière de quinze ans au sein de la Police provinciale de l’Ontario et du service de police de Rama (comme agent-détective), Geewadin s’est orienté vers le développement des entreprises des Premières Nations.  Il occupe à présent le poste de directeur des relations avec les Autochtones au sein de la société Aecon pour le Canada-Est.  Figure de proue autochtone, il imprime une vision avant-gardiste à la mutualisation des connaissances et au développement des capacités en nouant des partenariats solides entre les Premières Nations de la région des Grands Lacs.  Il est à l’origine d’un sommet consacré au thème du développement (« The Potawatomi Nation Economic Development Summit »), grâce auquel des chefs de tribus et d’entreprises des États-Unis et du Canada se rencontrent tous les trimestres pour discuter de l’édification de nations, du développement économique et du commerce.  En 2014, Geewadin a été nommé administrateur communautaire de la fiducie Coldwater de la Première Nation non cédée des Chippewas de Nawash – ou fiducie d’Edkaagmik Nbiizh Neyaashiinigamiingninwag Edbendaagzijig – (revendication territoriale des communautés de Coldwater).  C’est avec fierté qu’il siège au conseil des gouverneurs du St. Andrew’s College, à Aurora, et au conseil de la Première Nation non cédée des Chippewas de Nawash comme membre élu.  Il a obtenu en 1999 un baccalauréat ès arts (marketing) de l’Université d’État du Michigan et, en 2006, un diplôme du Collège de police de l’Ontario.  Le personnel de commandement de ce collège l’avait désigné comme chef de classe.  Geewadin apprécie tout particulièrement les rassemblements culturels avec sa famille et les danses de pow-wow de style nordique évoquant les forêts.

M. Edward Langley, Hamilton (membre non-juriste)

Edward Langley est né à Toronto et a passé la majeure partie de sa vie dans l’ouest de la région du grand Toronto, notamment à Hamilton, où il réside en ce moment. Ayant fait ses études à l’Université Wilfrid Laurier, à Waterloo, il a décroché un baccalauréat en psychologie avec mineure en histoire. Edward a principalement fait carrière dans l’assurance; il est actuellement agent au développement des affaires chez Allstate Assurance du Canada, et détient le titre de professionnel de l’assurance agréé (PAA) ainsi qu’une certification en assurance autre que l’assurance-vie. Edward croit fermement en l’importance de redonner à la communauté. Certifié instructeur de niveau 2 par Hockey Canada, il a été entraîneur pour des équipes de hockey mineur à Toronto et à Mississauga pendant presque 20 ans. Dans le cadre de divers partenariats d’affaires, il a soutenu des organismes comme Les mères contre l’alcool au volant, Centraide et le programme Premier Challenge du club de soccer Saltfleet de Stoney Creek, une initiative locale qui vise à fournir des installations, des uniformes et une instruction aux enfants admissibles de la communauté.

M. Brian Mullan, Hamilton (membre non juriste)

Brian Mullan est né et a grandi à Hamilton, en Ontario.  Policier de carrière et chef du Service de police de Hamilton, il a pris sa retraite en décembre 2009.  M. Mullan a déjà été membre de la Commission canadienne des libérations conditionnelles.  Il a reçu la Médaille de la police pour services distingués et a été nommé membre de l’Ordre du mérite des corps policiers.  M. Mullan possède un baccalauréat en administration des affaires; il est en outre diplômé de la F.B.I. Academy de Quantico, en Virginie, et du prestigieux National Executive Institute du F.B.I.  M. Mullan a fréquenté le Collège Mohawk et la Rotman School of Business de l’Université de Toronto, et il a suivi le Bay Area Leadership Program.  Membre actif de la collectivité, M. Mullan a présidé le Centre d’accès aux soins communautaires de Hamilton ainsi que le Conseil régional de santé de Hamilton, et il a également été président de la section de l’Est du Canada des Federal Bureau of Investigation National Academy Associates.  M. Mullan a déjà été membre du conseil des gouverneurs du Collège Mohawk et vice-président de la St. Joseph’s Hospital Foundation.

M. Trevor Townsend, Toronto (membre non-juriste)

Trevor Townsend est né et a grandi à Hamilton, en Ontario.  En 1991, il a obtenu un baccalauréat ès arts en sciences politiques à l’Université Western Ontario.  Son diplôme en poche, Trevor a fait un bref séjour dans le secteur pharmaceutique avant de passer du côté de la finance à titre de conseiller financier.  Il occupe aujourd’hui le poste de vice-président principal, division de gestion de patrimoine à Canaccord Genuity Corporation, à Toronto.  Trevor a passé les 25 dernières années à développer son expertise en services-conseils, travaillant auprès d’investisseurs aisés et de sociétés fermées sur les marchés publics.  Il s’est également perfectionné dans le secteur des placements, décrochant le titre de gestionnaire de placements agréé (CIM) et celui de Fellow de l’Institut canadien des valeurs mobilières (FICVM).  Trevor croit fermement à l’importance de redonner à la communauté, et le bénévolat lui tient grandement à cœur.  Il est très fier d’avoir appuyé d’innombrables causes caritatives tout au long de sa carrière.  De 2015 à 2018, il a été membre fondateur du conseil d’administration de la Pindoff Family Charitable Foundation.  Trevor est présentement membre du conseil d’administration de l’Alma Children’s Education Foundation, un organisme qui soutient des initiatives d’éducation des enfants au Pérou et en Bolivie.

Mme Karin C. Vogt, Stoney Creek (membre non juriste)

Karin C. Vogt a connu une longue et fructueuse carrière dans les secteurs privé et public qui lui a permis d’acquérir une riche expérience en développement communautaire et en renforcement de l’expertise.  Mme Vogt travaille actuellement pour le Canadian Universities Reciprocal Insurance Exchange (CURIE), où elle appuie directement le directeur général et d’autres directeurs.  Plus tôt dans sa carrière, elle a été adjointe de direction auprès du président de Pearson Dunn Insurance Ltd.  À titre de gestionnaire de campagne principale chez Centraide pour la région de Burlington et du Grand Hamilton, Mme Vogt a organisé et dirigé la création des politiques, la planification de la gestion et la mise en œuvre auprès des leaders et grands donateurs.  En reconnaissance de sa contribution, le Collège Mohawk lui a confié l’enseignement d’un programme sur la commercialisation, la collecte de fonds et les relations publiques pour les organisations à but non lucratif.   Mme Vogt a aussi été coordinatrice pour le conseiller municipal de sa circonscription et conseillère en politiques pour la cité de Hamilton.  Ses accomplissements professionnels n’ont d’égal que son leadership et son soutien aux organisations locales.  Son rôle de présidente du Canadian Club of Hamilton et du club Rotary d’Ancaster, son soutien aux femmes de tous horizons dans la région d’Hamilton et sa direction de nombreuses collectes de fonds lui ont valu le prix Athena Woman of the Year (décerné par la chambre de commerce de Hamilton) et le prix Citizenship of the Year d’Ancaster.  Mme Vogt demeure active dans de nombreuses initiatives communautaires du grand Hamilton.