Obtenir de l’aide juridique: criminel

Service de référence du Barreau

Le Service de référence du Barreau offre au public l’accès à une consultation d’un maximum de 30 minutes sans frais, par téléphone ou en personne. Un agent d’information juridique prendra l’appel et évaluera les besoins du client avant de fournir le nom d’un(e) avocat ou d’un(e) parajuriste qui pourrait répondre aux besoins indiqués par le client. Le service n’est pas conçu pour fournir des services juridiques ou une deuxième opinion, et le client doit discuter des frais avec l’avocat(e) ou le/la parajuriste. Le service est accessible en appelant le 416-947-3330 pour le Grand Toronto ou sans frais au 1-800-268-8326 en dehors du Grand Toronto. (Téléphone ATS : 416-644-4886). Vous pouvez obtenir des renseignements supplémentaires en cliquant sur le lien suivant : https://lso.ca/services-au-public/trouver-un-avocat-ou-un-parajuriste/service-de-reference-du-barreau.

Aide juridique Ontario

Si vous n’avez pas les moyens financiers de retenir les services d’un avocat, vous pourriez vouloir assister à une clinique d’aide juridique gratuite dans votre région ou présenter une demande d’aide juridique. Si votre demande d’aide juridique est approuvée, vous pourrez retenir les services d’un avocat de votre choix qui vous représentera dans le cadre de l’appel ou de la motion. Vous devez répondre à certains critères financiers et autres, afin d’être admissible à l’aide juridique. Vous pouvez obtenir des renseignements supplémentaires en cliquant sur le lien suivant : http://www.legalaid.on.ca/fr/getting/type_criminal.asp

Avertissement

Le texte qui précède est fourni à titre d’information seulement. Le Barreau du Haut-Canada, Aide juridique Ontario et Pro Bono Law Ontario ne sont affiliés aux tribunaux d’aucune manière que ce soit. Le personnel des tribunaux ne peut recommander à une partie en litige de consulter un avocat en particulier ou de recourir à l’aide offerte au titre d’un programme comme ceux offerts par ces organismes.

Ce site Web a été créé et est mis à jour par la bibliothèque des juges. Politiques concernant le site Web.
to top